Les activités d’une famille spécialisée dans les jeux illégaux arrêtées par la police italienne

En Italie, le secteur des jeux d’argent notament Ladbrokes Casino peut s’estimer heureux aujourd’hui de compter un opérateur de 1839487_3_2dfb_le-siege-de-l-autorite-de-regulation-des_7b759ea1fd47c2345dce0d40c5f9af16jeu illégal en moins sur son territoire.

Effectivement, les autorités italiennes ont fait une belle prise voici quelques jours lorsqu’ils ont réalisé l’arrestation d’une des familles les plus mafieuses du pays, œuvrant dans le domaine des jeux illégaux.

C’est une prise qui risque de donner des sueurs froides aux autres acteurs dans le même coup.

Une importante liste d’établissements de jeu fermés

Le bilan sur le nombre d’établissements concernés par l’affaire et fermés par les autorités italiennes en dit long sur l’importance des actes mafieux et illégaux qui ont fait la fortune de la famille Ndrangheta et qui leur a valu leur arrestation.

Ce sera, bien sûr, après maintes et maintes investigations que le groupe aura été arrêté, avec des preuves à l’appui sur leurs actes de fraude. En tout, le Ministre de l’Intérieur aura recensé 1500 boutiques de jeux, 82 plateformes internet et 56 entreprises appartenant à la famille.

illegal-gambling

Ces établissements ont servi à des affaires de blanchiment d’argent et pour permettre à la famille de faire une expansion de son affaire.

La famille est également reconnue dans toute l’Europe pour des activités de trafic et de transport de cocaïne.

L’illégalité dans toutes ses coutures dans la famille Ndrangheta

Il faut savoir que la famille Ndrangheta ne se compose pas que de ses membres de même sang, mais également de quelques 60 000 autres personnes issues de la classe des grandes personnalités du pays. 400 d’entre eux sont sérieusement recherchés par les autorités locales et jugés avoir été impliqués dans les grandes affaires de fraude de la famille.

D’une manière générale, la famille s’est enrichie à partir du trafic de drogue depuis l’Amérique Latine en faisant 60 à 70 milliards de dollars de chiffre d’affaires par an. L’affaire de jeux illégaux est une couverture à cette première affaire avec ses 1,5 milliards de dollars de bénéfices annuels en 2013.

Cette année fut également l’année d’essor du trafic de la famille avec 26,4 milliards de dollars à partir du trafic de drogue.

2,2 milliards de dollars saisis

L’affaire a conduit à l’arrestation du chef de la famille ainsi que de l’arrêt de l’activité de plusieurs sociétés, d’établissements de jeux d’une valeur approximative de 2,2 milliards de dollars.

En plus des affaires de jeux illégaux, 40 autres chefs d’accusation se trouvent aujourd’hui au-dessus de la tête des membres de la famille Ndrangheta.